Accueil
Imprimer E-mail
Anti-Infectieux - Anti-infectieux
Index de l'article
Antibiothérapie curative de l'adulte
Bronchite
Infection urinaire
Peau et tissus mous
Infections ORL
Sepsis sévère
Ostéo-articulaire
Neuro-méningé
Infections génitales
Digestif
Endocardite
Neutropénie fébrile
Fongique
Pédiatrie
Toutes les pages

Protocoles d'antibiothérapie curative chez l'adulte

2016 - Centre Hospitalier de Tourcoing

Rédaction

Date

Vérification

Dr S.Alfandari

Version 9.0

Mars 2016

Commission des anti-infectieuxDrs N Blondiaux, A Danielou, PY Delannoy, P d'Elia, A Grailles, F Langeron, L Lemoine, C Leyendecker, H Messaadi, S Nguyen, D Olivé, E Parent, P Patoz, Or Robineau, L Thirard

Avant d'aller plus loin, lisez les précautions d'utilisation de ce texte


PNEUMONIES AIGUES COMMUNAUTAIRES

Situation initiale

Germes

Examens

Antibiothérapie

Durée/évolution

Sujet ambulatoire / hospitalisé pour raison sociale





Adulte sain

Pneumocoque

RP

Amoxicilline 50 mg/kg/j en 3 prises

7 j. Echec/allergie: pristina 3g

Sujet agé ou comorbidités

Pneumocoque

RP

Amoxicilline/clavulanate 50 mg/kg/j

Allergie: lévoflo. Echec: hospitaliser






Pneumonie non grave hospitalisée (urgences ou médecine)·: il ne faut pas prescrire de ceftriaxone ou de cefotaxime en 1ère intention

Pas d'association systématique. Si association initiale, il faut arrêter une molécule au plus vite selon documentation et ne garder que la beta-lactamine

Sujet jeune

Pneumocoque

RP

Amoxicilline 50 mg/kg/j en 3 prises

7 j / allergie: pristina 3g

Echec: + roxithromycine

Sujet agé ou comorbidités

Pneumocoque

RP

Amoxicilline/clavulanate 50 mg/kg/j

7 j / allergie: pristina 3g Echec: + roxithro ou switch lévofloxacine

Pneumonie grave hospitalisée en médecine (Besoins O2 > 4l, ou sepsis sévère)






Pneumocoque

Legionelle

RP - HC - GDS

Ag pneumo/legio

Amoxicilline/clavulanate 50 mg/kg/j ET roxithromycine 150 mg x2

7j / Arret roxithro J2 si AgU légionelle nég. Relais: selon bactério

Pneumonie grave hospitalisée en réanimation





Sujet jeune, agé ou avec comorbidités

Pneumocoque

Legionelle

RP - HC - GDS

Ag pneumo/legio

Céfotaxime 100mg/kg/j IV ET[spiramycine 3MU/8h IV ou Lévoflo 500 mg (/12 J1, puis/ 24 h) IV]

7j / Arret spira/lévofloxacine si AgU légionelle négative

Relais·: selon bactériologie

FdR Pseudomonas

(ATCD portage, muco, bronchectasies)


RP - HC - GDS

Ag pneumo/legio

[Céfépime (60 mg/kg/j) ou pipéra/tazo (200 mg/kg/j)] ET Amikacine (20 mg/kg) ou [spiramycine 3MU/8h IV OU Lévoflo 500 mg (/12 J1, puis/ 24 h IV

10 à 14j si Pseudomonas confirmé.

sinon 7j et désescalade rapide:

Monothérapie à J3

Autres situations





Légionellose confirmée


Ag légionelle

ECBC

+/-Sérologie

Azithromycine·: 500mg j1 puis 250mg/j

Si réanimation/immunodéprimé·: Lévoflo 500 mg/24 h IV (/12h à J1) ET spiramycine 3MU/8h IV)

Immunocompétent·: 5j.

Réa/Idéprimé : 21 j (10j si azithro).

Relais PO·: lévoflo ou azithro·: monothérapie après 5j.

Inhalation

Streptocoque

Anaérobies

RP – HC

Amoxicilline/clavu 50 mg/kg/j IV

7 j

Si échec·: rediscuter le diagnostic

Pleurésie

Abcès pulmonaire

Streptocoque

Anaérobies

BGN

RP - HC

Pct pleurale

Amoxicilline/clavulanate 50 mg/kg/j IV +/- gentamicine 5 mg/kg/j

Radio pulmonaire à J3. Si extension: prélèvement bronchique



PNEUMONIES AIGUES NOSOCOMIALES CHEZ LE PATIENT NON INTUBÉ

Situation initiale

Germes

Antibiothérapie

Durée

P. précoce (<5 J) Traitement probabiliste

Communautaires

Céfotaxime (100 mg/kg/j)

Si sepsis sévère·: + spiramycine (3MU/8h) ou Lévofloxacine 500 mg/24 h IV (/12h à J1)

7j / Arret spira/ lévoflo à J2 si AgU légionelle négatif

P. Tardives (> 5 J)

Traitement probabiliste

Variable

Céfépime (60 mg/kg/j) ou pipéra/tazo (200 mg/kg/j)

Si sepsis sévère·: + Amikacine (20 mg/kg) ou cipro (400 mg/8h)

7j: blactamine

3j MAX: amika/cipro·

Traitement des pneumonies documentées

Staph Méti-S·:


Staph Méti-R·:

Cloxacilline (100 mg/kg/j)


Vancomycine (40 mg/kg/j) ou linézolide 600 mg/12h

si sepsis sévère : + gentamicine (7mg/kg/j)

7 j

 

 

 

 

3j MAX genta


Entérobactéries "simples typeE. coli"·:

amox, amox/clav ou cefotaxime selon S.

Si sepsis sévère·: + ·genta (7 mg/kg/j) ou cipro (400 mg/8h)

7j: blactamine

 

3j·MAX: genta/cipro


Entérobactéries à risque de Case

(Klebsielles, Enterobacter, Serratia):

Céfépime (60 mg/kg/j)

Si sepsis sévère: + Amikacine (20 mg/kg/j) ou cipro (400 mg/8h)]

7j: blactamine

 

3j·MAX: amk/cipro


Entérobactérie avec BLSE

Tazo-s CmI <=4 : pipé/tazo 4g/6-8h

Tazo-R et C3G-s : C3G selon CmI
Tazo-R et ertapénème s : Ertapénème 1g/j
Tazo-R et ertapénème R : Imipénème 50mg/kg/j en 4 prises
Pour tous : + aminoside (amk ou genta selon sensibilité)

7j: blactamine

 

3j·MAX: aminoside


Pseudomonas :

TICaR-s : Pipé 4g/6-8h + amikacine 20mg/kg/j
TICaR-R & Ceftazidime-s : Ceftazidime 100mg/kg/j et
(amikacine 20mg/kg/j ou Cipro. 400mg/8h) TICaR-R & Ceftazidime-R : avis spécialisé

10 j

 

3j MAX: amika/cipro

Rechercher systématiquement l’antigénurie légionelle

Réévaluation à 48-72 heures.

Réduire le spectre de la bêta-lactamine si possibilité au vu de l’antibiogramme





Mis à jour ( Mercredi, 23 Novembre 2016 15:54 )
 
Copyright © 2017 Joomla. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.