Accueil
Imprimer E-mail
Anti-Infectieux - Anti-infectieux
Index de l'article
Fiche bactérie
Alternatives carbapénèmes
Antibiothérapie des Staphylocoques
Antibiothérapie des pyélonéphrites aiguës
Isolement d'un Pseudomonas aeruginosa: quand traiter ?
Antibiothérapie des Infections a Pseudomonas aeruginosa
Antibiothérapie des patients allergiques aux beta-lactamines
Prise en charge des infections à Clostridium difficile
Antibiotiques et entérocoques resistants aux glycopeptides
Prise en charge des BGN multi-R, dont avec carbapénémases
Splénectomie
Tuberculose
Paludisme
ATB pas nécessaires
Adaptation posologique et insuffisance rénale
Toutes les pages
Alternatives aux carbapénèmes

 

Les carbapénèmes (imipénème, ertapénème, méropénème) sont des molécules de dernier  recours, qu'il faut prescrire avec précaution  et dé- sescalader dès que possible.

La justification  de l'usage du carbapénème doit être notée dans le dossier médical, ainsi que le motif  de sa poursuite éventuelle au-delà de

48-72h puis de 7 jours.

Traitement probabiliste initial

Un carbapénème peut être éventuellement considéré devant :

  • un sepsis sévère ou un choc septique Et un portage de blse ou P. Aeruginosa ceftazidime-r sur un prélèvement de moins de 3 mois.
  • une infection nosocomiale grave, en réanimation ou usc, avec au moins 2 des facteurs suivants :

Traitement dans les 3 mois par c3g, fq ou pipéracilline-tazobactam.

Portage de blse ou P. aeruginosa ceftazidime-r sur un prélèvement de moins de 3 mois. Hospitalisation (> 24h) à l'étranger dans les 12 mois.

Patient en Ehpad médicalisé ou sld Et avec sonde urinaire à demeure et/ou gastrostomie.

A 72h maximum une désescalade doit être discutée selon la bactériologie

  • Si les prélèvements sont stériles.
  • Si ils retrouvent un pathogène sensible à une alternative.

Possibilités thérapeutiques pour une blse selon les sensibilités

Snc/endocardites/ostéite chronique

  • à discuter au cas par cas.

Pneumonies/bactériémies

  • Témocilline.
  • Ceftolozane/tazobactam
  • Pipéracilline-tazobactam, uniquement si CMI <= 4.
  • Toute C3G, uniquement si CMI < 1.
  • Fluoroquinolones (pneumonies).

Infections urinaires parenchymateuses (y compris si bactériémie associée)

  • Amoxicilline/acide clavulanique (chez la femme uniquement) : si CMI <+ 8.
  • Témocilline.
  • Céfoxitine.
  • Fluoroquinolones.
  • Cotrimoxazole.
  • Thiophénicol.

Autres molécules à discuter au cas par cas selon sensibilité et toujours en association

  • Colistine, fosfomycine, tigécycline.


 
Copyright © 2017 Joomla. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.