Accueil
Imprimer E-mail
Anti-Infectieux - Anti-infectieux
Index de l'article
Fiche bactérie
Alternatives carbapénèmes
Antibiothérapie des Staphylocoques
Antibiothérapie des pyélonéphrites aiguës
Isolement d'un Pseudomonas aeruginosa: quand traiter ?
Antibiothérapie des Infections a Pseudomonas aeruginosa
Antibiothérapie des patients allergiques aux beta-lactamines
Prise en charge des infections à Clostridium difficile
Antibiotiques et entérocoques resistants aux glycopeptides
Prise en charge des BGN multi-R, dont avec carbapénémases
Splénectomie
Tuberculose
Paludisme
ATB pas nécessaires
Adaptation posologique et insuffisance rénale
Toutes les pages
Paludisme de l’adulte à P. falciparum

Patient pouvant absorber un traitement per os et n’ayant pas de signes de gravité
  • traitement de 1ère ligne : arthémeter + lumefantrine (riamet = coartem)
    • 24 cp en 6 prises, soit 4 cp à h0, h8, h24, h36, h48 et h60
  • à défaut : atovaquone + proguanil (malarone)
    • 12 cp en 3 prises, soit 4 cp à h0, h24 et h48
patient sans signe de gravité, à prise per os impossible (vomissements…)
  • quinine iv (quinimax) jusqu’à possibilité de prise orale
    • 8 mg/kg/8h en perfusions de 4h
  • relais oral par quinine (durée totale 7j), riamet (6 prises) ou malarone (3 prises)
patient avec signe de gravité : prise en charge en réanimation
  • traitement de 1ère ligne artesunate iv (malacef) 2,4mg/kg à ho, h12 et h24, puis toutes les 24h (max. 9 doses, réservé à la réanimation)
    • › relais oral possible après 3 doses, obligatoire si moins de 9 doses reçues
  • à défaut, quinine iv, avec dose de charge de 17mg/kg (sauf prise récente quinine/lariam/halfan)
    • relais oral dès que possible par quinine (durée totale 7j), riamet (6 prises) ou malarone (3 prises)
(24h d’artésunate d’avance en réanimation pour un adulte de 75kg. prévenir la pharmacie car atu nominative).
critères de gravité du paludisme
(consensus 2007, repris par hcsp 2012)
  • toute défaillance neurologique incluant :
    • obnubilation, confusion, somnolence, prostration
    • coma avec score de glasgow < 11
  • toute défaillance respiratoire incluant :
    • si vm 1 ou vni 2: pao2/fio2 < 300 mmhg
    • si non ventilé pao2 < 60 mmhg et/ou spo2 < 90% en air ambiant et/ou fr 3 > 32/mn
    • signe radiologiques : images interstitielles et/ou alvéolaires
  • toute défaillance cardio-circulatoire incluant :
    • PAS < 80 mmhg en présence de signes périphériques d’insuffisance circulatoire
    • patient recevant des drogues vasoactives quelque soit le chiffre de ta
    • signes périphériques d’insuffisance circulatoire sans hypotension
  • convulsions répétées : au moins 2/24h
  • hémorragies : définition purement clinique
  • ictère : clinique ou bilirubine totale > 29mg/l
  • hémoglobinurie macroscopique
  • anémie profonde : hémoglobine < 7g/dl, hématocrite < 20%
  • hypoglycémie : glycémie < 0,4g/l
  • acidose : bicarbonates plasmatiques < 15mmol/l ou acidémie avec ph < 7,35 (surveillance rapprochée dès que
  • bicarbonates < 18mmol/l)
  • toute hyperlactatémie : dès que la limite supérieure de la normale est dépassée. à fortiori si lactate plasmatique
  • > 5mmol/l
  • hyperparasitémie : ? 4%, notamment chez le non immun (selon les contextes, les seuils de gravité varient de 4 à 20%)
  • insuffisance rénale : créatininémie > 30mg/l ou urée sanguine > 1,02mg/l, et diurèse < 400ml/24h malgré
  • réhydratation
 
Copyright © 2017 Joomla. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.